Passion des livres

Passion des livres

Zen City

 

Au tout début:

"Ce livre est né de la volonté de mon éditeur de publier le blog de Dominique Dubois, survivant de ce que les médias ont appelé et appellent encore "la tragédie de Zen City".

Si l'adoption du projet Zen City s'est faite dans une relative discrétion, les médias se sont rapidement intéressés à la construction de cette ville nouvelle, se voulant à la fois pôle de compétitivité et modèle de confort de vie pour cadres, sorte de Silicon Valley à la française."

 

 

De quoi ça parle:

Bienvenue à Zen City !

Grâce à notre programme Global Life®, la vie clés en main, profitez de tous nos services et travaillez dans un environnement idéal, naturel et

sécurisant.

 

Dominique Dubois, cadre trentenaire remarquablement moyen, s’installe plein d’espoir à Zen City, paradis high-tech où, grâce à la puce dont chacun est doté, on peut avoir un réfrigérateur toujours plein sans jamais aller au supermarché et être protégé 24 heures sur 24 sans même s’en rendre compte. Mais quand sa jolie collègue est assassinée chez elle, quand il devient la proie de hackers qui cherchent à miner de

l’intérieur la Ville Transparence, sa vie en prépayé bascule…

Ce livre est son journal, le témoignage d’un des rares rescapés de ce que l’on a appelé la « Tragédie de Zen City ».

 

Ce que j'en ai pensé:

Bon, avec ce billet, je vais tenter de reprendre une routine sur le blog. Je vais essayer de rattraper toutes mes chroniques en retard et il y en a. En effet, chaque livre que je dois chroniquer reste sur ma table jusqu'à ce que la chronique soit publiée et je le range ensuite. Et la pile est assez grande.

 

Donc, je commence avec ce livre.

 

Je l'ai découvert chez un bouquiniste dans le village du livre de Becherel en Bretagne et j'ai tout de suite été attirée par le résumé. Malheureusement, bien que le concept m'a assez bien plu, j'ai eu du mal avec le format.

C'est, en effet, le roman épistolaire du XXIème siècle. Tout est écrit sous forme de blog.

 

Le concept de village technologique est pas mal. Chaque villageois est suivi grâce à une puce, ce qui permet d'avoir son frigo toujours plein des choses que l'on apprécie. Même si cela fait quand même peur, c'était plutôt intéressant à lire. On y découvre les dérives que cela peut provoquer et on se me à espérer que cela ne se produise pas.

 

Le livre se lit très vite du fait qu'il est écrit comme une succession de petit billet de blog. Mais justement cela m'a un peu dérangé surtout que les billets sont suivi des commentaires des visiteurs du blog.

 

Par contre, je n'ai pas du tout pu m'accrocher aux personnages. Dominique Dubois, le protagoniste principal et l'auteur du blog, m'a énervé. Vous connaissez Calimero? Au départ, c'était un peu ce que je pensais de lui. J'avais l'impression qu'il était persécuté et qu'il ne trouvait pas sa place.

 

En conclusion, un livre qui se lit très vite mais qui s'oublie très vite aussi. Mais surtout n'hésitez pas à le lire pour vous faire votre propre opinion.

 

Page 99:

"Première journée de coachin!

Le coach a débarqué dans mon appartement comme une tornade, avec cinq minutes d'avance, alors que j'étais à peine réveillé."

 

Ma note:

 

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict

 



01/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 132 autres membres