Passion des livres

Passion des livres

Une ombre sur la ville

Au tout début:

"Etre coincé dans le bus à New York, en temps normal, c'est déjà une épreuve.
Mais quand le véhicule appartient à la Tactical Assistance Response Unit, une brigade d'intervention du NYPD, qu'il est garé devant un barrage noir de flics et qu'on se trouve là parce qu'on est la seule personne au monde susceptible d'empêcher plusieurs otages de se faire tuer, on peut dire adieu à son dîner."

 


De quoi ça parle:

Un tueur machiavélique, baptisé « Le Professeur », sévit à Manhattan. Ses cibles : le gratin new-yorkais, l'élite qui hante magasins, clubs et hôtels huppés de la 5e Avenue. Sa particularité : il agit en plein jour et à visage découvert. Son message, qu'il diffuse sur Internet comme pour narguer la police : soyez humbles ou préparez-vous à subir le châtiment du Professeur ! Si certains considèrent que les riches ont enfin ce qu'ils méritent, l'élite de New York, elle, panique. Un seul homme peut identifier le serial killer et mettre un terme à l'angoisse qui gagne : Mike Bennett, du NYPD, négociateur hors pair et héros de Crise d'otages - qui a fait ses preuves lors de précédentes affaires.Quand Bennett croit découvrir enfin l'identité de l'assassin, il se rend chez lui pour l'arrêter, mais le retrouve mort. Et les crimes continuent.

Ce que j'en ai pensé:

Voilà encore un bon thriller qui m'a fait passer un bon moment.

On entre directement dans le vif du sujet en découvrant le policier lors d'une prise d'otage familiale. Pour ensuite faire retomber un petit peu la pression et qui nous permet de découvrir la famille de Mike Bennett. Même si cette famille est totalement grippée.

 

J'ai adoré découvrir la vie privée du flic en même temps que l'enquête. Cela permet de rendre les personnages beaucoup plus humains. Je trouve que découvrir l'enquêteur dans son milieu familial en même temps que son milieu professionnel permet de mieux entrer dans l'histoire.

 

Ce que j'ai aimé dans ce livre, c'est que l'on suit en même temps l'enquête et le criminel. Certains chapitres étant exclusivement portés sur les raisons des meurtres.

 

Au niveau de l'intrigue, j'ai été franchement bluffée par le petit rebondissement. En effet, j'étais persuadée d'avoir compris et puis en fait non. Je n'ai rien vu venir.

 

J'ai aussi apprécié le fait que le dernier chapitre nous amène plus loin dans la vie des personnages, cela permet de savoir ce qu'ils sont devenus.

 

En conclusion, n'hésitez pas à lire ce livre. Cela vous fera passer un bon moment.

 

À lire si...  vous aimez les thrillers qui jouent contre la montre


À ne pas lire si... vous n'aimez pas les livres qui mélange enquête policière et récit de la vie de famille


Page 99:

"Tandis que Fiona m'entraînait vers le séjour, j'aperçus un balai-brosse et un seau en plastique, et commençai à imaginer à quoi la journée de Mary Catherine avait pus ressembler. Elle avait dû être bien pire que la mienne. De quoi me plaignais-je après tout?"

Ma note:



Pourquoi j'ai lu ce livre:

J'ai décidé de tenter de vider ma pal. Et j'ai donc décidé de me faire un petit challenge rien que pour moi. Chaque mois, je choisirai le plus ancien livre papier de ma pal et le plus ancien ebook que je lirai dans le mois.

Une ombre sur la ville était le plus ancien livre papier de ma pal.

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict



19/01/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres