Passion des livres

Passion des livres

Gone, tome 2: La faim

Voilà que je rentre de vacances et je dois remettre les chroniques écrites durant les vacances sur mon blog. En effet, j'avais décidé de couper avec le net et j'ai donc écris dans un cahier avec un feutre ou un crayon (à l'ancienne quoi). Je commence donc avec: Gone, tome 2: La faim.

 

Je vous déconseille quand même de lire cette chronique si vous n'avez pas lu le tome 1 car je ne peux pas vous assurer qu'il n'y aura pas de spoiler dans cet article.

 

À Perdido Beach, les enfants vivent depuis trois mois sans adultes, piégés à l'intérieur de la Zone. La famine menace, les dissensions éclatent et surtout, une créature inquiétante se réveille. Et elle a faim…

Cela fait trois mois que les enfants de la petite ville californienne de Perdido Beach sont piégés dans une bulle qu'ils ont baptisée la Zone. Trois mois que tous les habitants de plus de 15 ans ont disparu. La nourriture commence à manquer, la famine s'annonce et personne n'a de solution.
Bientôt des dissensions éclatent entre les « mutants », qui développent des pouvoirs surnaturels, et les « normaux ». Le chaos s'installe en ville.
Sans compter qu'un danger bien plus terrible menace les habitants de la Zone. L'Ombre, une créature inquiétante terrée dans les collines, appelle ses serviteurs. Elle s'est réveillée. Et elle a faim.

 

En terminant le tome 1, j'avais envie de connaitre la suite même si cette saga m'avait paru assez violente.

J'ai vite compris que la violence serait toujours là. Et que ce serait même pire.

 

Nous retrouvons donc nos gamins, trois mois après la batailler. Ils vivent en deux clans: ceux de Perdido Beach et ceux de Coates. Mais dans les deux clans, c'est le même problème: tout le monde meurt de faim. Chacun va ruser et faire preuve d'ingéniosité pour trouver à manger. J'ai apprécié que Quinn soit mis en avant avec son idée de pêcher du poisson. Ben oui, ils vivent quand même au bord de l'océan, quoi de mieux pour se nourrir.

 

J'ai beaucoup moins aimé la ségrégation qui s'installe entre les "mutants" et les "normaux". Zil et toute sa bande m'ont énervée en essayant de monter les gamins de Perdido Beach les uns contre les autres.

Drake est un peu moins mis en avant du coup il ne m'a pas fait aussi "peur" que dans le tome 1.

 

Il y a beaucoup de personnage du coup ceux qu'on avait découvert dans le tome 1 sont un peu mis en retrait. Ce n'est pas mal, cela nous permet d'en découvrir d'autres mais j'aime assez Mary et John, par exemple, et j'ai trouvé qu'ils étaient moins présents et c'est dommage.

 

En conclusion, une bonne suite. Je ne vais pas tarder à lire le tome 3 et je vous conseille assez de lire cette saga.

 

"Les super pouvoirs, ça ne fait pas toujours des super héros"

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict

Rendez-vous sur Hellocoton !



20/09/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 139 autres membres