Passion des livres

Passion des livres

Ce qui meurt en été

Au tout début:

"J'ai fait ce que j'ai fait, et je serai le seul à en répondre; Mais il n'y a pas moyen d'y voir clair sans y inclure aussi L.A. Avec elle, c'était toujours comme ça - elle n'essayait pas de changer les choses ni les gens, pourtant dès qu'elle touchait à quoi que ce soit, y compris à moi, après, rien n'était plus jamais pareil. Cela s'expliquait en partie parce qu'en toutes circonstances elle avait - et ne croyez pas que j'oublie qu'elle est une fille -  des couilles, oui. Elle agissait sans crier gare, sans se justifier, et s'en foutait royalement que vous ayez pigé ou non. Son arrivée chez nous, par exemple, peut être considérée comme typique."

 


De quoi ça parle:

James, surnommé « Biscuit », et sa cousine Lee Ann, sont tous deux rescapés de foyers violents et déséquilibrés. Ils vivent chez leur grand-mère dans une petite ville du Texas dans les années 1970. Un jour, au cours d'une promenade, ils découvrent le cadavre d'une jeune fille, violée et mutilée. Elle est la troisième victime d'un tueur qui sévit dans la région. Et James la connaît, puisqu'elle lui est apparue à plusieurs reprises. Au cours de cet été marqué par les deuils, la violence et les premières grandes expériences, James et Lee Ann vont quitter le monde de l'enfance...

 

Ce que j'en ai pensé:

Ce qui meurt en été est un roman initiatique. Présenté comme un thriller, il lui manque le côté suspense et même le côté enquête pour être vraiment un thriller.

 

Je n'ai pas vraiment accroché à ce livre. J'ai trouvé qu'il était très long. Biscuit et LA, lors d'une virée durant leur été, découvrent le cadavre d'une jeune fille qui a été mutilée et violée. J'ai cru qu'on allait suivre l'enquête pour découvrir le meurtrier en série (en effet cette jeune vie n'est pas la première) mais pas du tout. Bien sur, l'enquête est un peu présente dans les esprits mais le livre est surtout basé sur Biscuit et LA et leurs découvertes lors de l'été.

 

Tout est très sombre dans cette ville, le comportement des gens, leurs histoires personnelles. J'ai trouvé que c'était un peu exagéré. En effet, on a l'impression que tout leur arrive. Les enfants ont été maltraités dans leurs enfances, un autre a été envoyé dans une école militaire et y est mort, un autre se drogue et un autre boit, ...

Il y a juste, Diane, qui elle a tout pour plaire. Une famille aimante, des parents formidables, une maison de vacances où Biscuit va vivre son premier émoi amoureux, ...

 

Tout est blanc ou noir, il n'y a pas de juste milieu. C'est ce que j'ai trouvé vraiment dommage dans ce roman.

 

Si vous avez envie de le lire, n'hésitez pas mais faites attention à son côté trop sombre et son coté thriller trop mis de coté par rapport à ce qui est annoncé.

 

Page 99:

"Même si elle n'avait jamais posé les pieds sur un plongeoir avant l'été précédent. Elle avait dépassé, et de loin tout ce que je lui avais enseigné sur cet art qu'elle pratiquait en virtuose jusqu'au dernier coup de sifflet, les "jours des adultes", quand le soleil se couchait. Ses plongeons étaient si spectaculaires que les gens du quartier s'arrêtaient dans la rue devant la piscine rien que pour l'admirer. Grand-mère lui avait finalement permis d'acheter un bikini, rose fuchsia, une couleur qui lui allait à ravir, vu sa peau mate et ses yeux sombres. Sans doute le maillot n'était-il pas étranger à l'attention qu'elle attirait. Ce qui est sûr, c'est qu'elle attirait la mienne. Quand elle grimpait à l'échelle jusqu'au plongeoir supérieur, je voyais autour de moi des mecs qui se donnaient des coups de coude et la montraient du doigt. J'étais fier d'être son premier entraîneur, celui qui l'avait lancée. L'instant d'après, elle exécutait un saut périlleux dans les airs, se rétablissait à la dernière seconde et glissait dans l'eau, aussi silencieuse qu'un pic à glace. On applaudissait et on sifflait autour de la piscine, sur le trottoir aussi."

Pourquoi j'ai lu ce livre:

J'avais déjà vu ce livre qui m'avait l'air intéressant et je l'avais donc mis dans ma wishlist.

 

Et j'ai eu la surprise de le recevoir dans ma box Once upon a book du mois de juillet sur le thème des Vacances. Ce qui m'a permis de le découvrir.

 

Ma note:


 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict



26/09/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres