Passion des livres

Passion des livres

New-York: Non-Stop

Non_Stop.jpg

Thème : terrosisme, course contre la montre

 

Auteur : Frédéric Mars

 

Résumé : un homme ordinaire reçoit une enveloppe anonyme et se met à marcher en direction du métro. À peine s'est-il arrêté sur le quai qu'il explose, semant la mort autour de lui. Très vite, les explosions de ce genre se multiplient à une allure folle.

Sam Pollack et Liz Mc Geary, les deux agents chargés de l'enquête, doivent admettre qu'ils sont confrontés à une attaque terroriste d'une envergure inédite. Une attaque non revendiquée et d'autant plus difficile à contrer qu'elle transforme des innocents en bombe humaines, faisant d'eux les agents de ce scénario apocalyptique.

Tous se sont vu implanter un pacemaker piégé dans les deux dernières années. Tous reçoivent une enveloppe et se mettent à marcher. S'ils s'arrêtent, la charge explosive se déclenche. Où qu'ils soient. Quels que soient leur sexe, leur âge et leur couleur de peau.

La cavale sans fin de ceux qu'on appelle les "Death Walkers", les marcheurs de la mort, ne fait que commencer.

 

Avis : Alors là, waou. Un livre à 100 à l'heure. Tout va très vite, dès les premières pages, les attentats commencent déjà.

On suit en parallèle l'enquête et les marcheurs. Ce qui permet d'avoir plusieurs points de vue sur l'histoire.

Ce que j'ai apprécié dans ce livre, c'est cette tension permanente. On se demande tout le temps ce qui va arriver. Qui va exploser, où cela va-t-il se passer.

Si vous aimez les films catastrophes américains, ce livre est pour vous. Tous les stéréotypes de ces films s'y trouvent.

La catastrophe qui menace tout le pays, voir le monde entier, toutes les plus grandes agences gouvernementales qui se battent pour parvenir à arrêter cette catastrophe et puis le petit héros qui sauve tout le monde.

J'ai vraiment accroché à ce livre, donc, il faut toujours continuer pour savoir la suite.

Et puis la fin qui est juste comme dans ces films que je parlais plus haut, mais je n'en dirai pas plus pour ne pas vous la dévoiler.

 

Échantillon : «Il était près de 8h30. Toute la ville s'affairait déjà pour enrichir un peu plus la nation, et glaner sa dîme dorée au passage. Même le dimanche.

Pour se changer les idées, il ouvrit l'enveloppe, celle en kraft, la vicieuse. Elle ne contenait que deux feuilles. La première était couverte d'une missive au recto, une vingtaine de lignes au maximum. La seconde comportait une sorte de schéma de montage fléché et légendé. Il avait beau le retourner en tous sens, il n'y comprenait rien.

Sans s'arrêter pour autant, il parcourut le premier document et jeta plusieurs coups d'oeil alentour. Quoi que le courrier ait contenu, manifestement, il n'y croyait pas.» (Page 17)

 

50 états - 50 billets.gif

 

 

 

 

Les "Death Walkers" sont bien sur répartis dans tous les États-Unis, mais l'enquête, elle, se déroule à Manhattan,

 

P1010879.JPG

 

dans l'état de New-York.

drapeau.gif

 

 

L'État de New york est le troisième État le plus peuplés des USA après le Texas et la Californie. C'est aussi le troisième État le plus riche du pays.

 

Sa capitale est Albany

Albany.jpg

 

 

Son surnom est "The empire state" c'est-à-dire l'état empire.

états-vu.png

 

 

Les villes les plus peuplées sont:

 

  • New-York

  • Albany

  • Binghamton

 

 

 

La devise de l'état est "Excelsior" ce qui veut dire Supérieur

 

P1010651.JPG


 

 

 

 

 

 



04/02/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres