Passion des livres

Passion des livres

Fantasy


Le porteur de mort, tome 1: l'apprenti

Au tout début:

"Je méritais mon sort. La mort pour les traîtres. Qui aurait pensé qu'elle viendrait de là?"


Petit racontage de life: j'ai récemment déménagé. J'ai emménagé dans une maison à moi (rien qu'à moi) et j'ai internet depuis ce week-end. Du coup pour fêter cela, j'ai décidé de me remettre au blog. Du coup je reprends les articles avec ce livre des éditions plume blanche. N'hésitez pas à aller faire un tour sur leur site pour découvrir des petites pépites.

 

De quoi ça parle:

À 17 ans, Seïs Amorgen est nommé pour intégrer la plus grande confrérie du royaume d’Asclépion. S’il accepte, il deviendra l’un des guerriers les plus éminents de la monarchie. S’il refuse, il restera le gamin frivole et arrogant qui fraye avec les bandits de sa ville natale. Alors que l’ombre du Renégat s’étend sur sa terre d’origine, Seïs va devoir prendre la décision qui bouleversera sa vie et, bientôt, il devra faire face à ses propres démons.

Ce que j'en ai pensé:

J'avais un peu peur face à ce livre qui est écrit vraiment très petit et qui approche les 500 pages. Mais en fait j'avais tort.

J'ai vraiment apprécié ma lecture. J'ai aimé découvrir l'univers créé par l'auteur et surtout j'ai beaucoup apprécié suivre les personnages et découvrir leur évolution.

 

Ce que j'ai aussi apprécié c'est que l'histoire ne se résume pas à un seul personnage. En effet, certains chapitres nous racontent l'histoire de la famille de Seïs ce qui nous permet de vraiment appréhender l'histoire de ce garçon dans son ensemble.

 

Même si j'aurais aimé en connaitre plus sur l'apprentissage de Seïs, j'ai trouvé que les maîtres étaient soit trop durs, soit trop olé olé. J'aurais préféré des personnages un peu moins tranché, un peu plus normal. Même s'ils sont supérieurs.

 

Quoi qu'il en soit, j'ai dévoré ce livre et j'ai vraiment apprécié ce moment de lecture. Je lirai la suite très certainement rapidement et je vous conseille de lire ce livre sans hésitation.

 

À lire si... vous aimez les histoires fantastiques d'apprentissage

 

À ne pas lire si... Le héros grossier et plein de défauts ne vous plaît pas

 

Page 99:

"Tel-Chire se tut et observa de nouveau le ruissellement de la ravine, à moins que ce ne fût les broussailles de l'autre côté. Je m'en désintéressai. Je me renversai en arrière, fourrai ma houppelande entre mon sac de jute et ma tête, puis fermai les yeux."

Ma note:

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


09/10/2018
0 Poster un commentaire

Le secret de Lomé

Au tout début:

"La cérémonie était sur le point de commencer..."

De quoi ça parle:

Lomé mène une vie parfaite, jusqu’au jour où, lors d’une excursion, elle tombe au fond d’une grotte et resurgit dans une contrée inhospitalière et terriblement dangereuse : Bâl’Shanta. Dans ce monde peuplé de créatures extraordinaires, la jeune fille, qui a toujours obtenu ce qu’elle voulait, découvre une civilisation organisée en castes et se retrouve assimilée à celle des esclaves. Pour survivre et espérer rentrer chez elle, Lomé devra faire preuve d’une grande force de caractère et se battre. Heureusement elle pourra compter sur le soutien d’alliés inattendus… Un destin à accomplir Un peuple à libérer

Ce que j'en ai pensé:

Je suis contente d'avoir pu lire ce livre pour la dernière session de partenariat du site Livraddict.

Au tout début, j'étais vraiment déçue surtout par le comportement de l'héroïne qui m'étais totalement antipathique, elle était vraiment trop prétentieuse à mon goût et surtout c'était le genre d'ado que je ne fréquentais pas à l'école. Mais après son "accident", j'ai vraiment bien aimé ma lecture.

Ce qui m'a beaucoup plu c'est tout le monde qui a été créé par l'auteure. J'ai vraiment bien accroché à cet univers. Bien que ce nouveau monde soit loin d'être pacifique. C'est même assez violent pour, nous les humains.

J'ai beaucoup aimé les personnages aussi. Notamment Lomé qui, même si au début ne me plaisait pas du tout, évolue vers un mieux et a compris beaucoup de choses sur sa situation. J'ai vraiment aimé cet évolution, elle grandit bien et devient quelqu'un de bien.

L'histoire en elle-même ne m'a pas vraiment plus. Je suis rentrée facilement dedans grâce à l'univers construit mais je n'ai pas vraiment trouvé l'histoire intéressante. J'ai trouvé que ça n'avançait pas assez vite à mon goût. Je lirai certainement le tome 2 pour découvrir ce qu'il va arriver à Lomé.

À lire si... Vous aimez les univers bien construis

 

À ne pas lire si... Vous n'aimez pas les histoires qui maltraitent les humains.

 

Page 99:

"- Enfile ça dessous.
Il secoue sous mon nez une espèce de short en tissu et je serre les lèvres pour ne pas le lui balancer au visage. Je fini de me vêtir et attends l'ordre suivant. Kinal me contourne lentement et me jauge d'un oeil expert.

- Parfait. A présent, tu ressembles à une vraie Fille de Tân."

Ma note:




Pourquoi j'ai lu ce livre:

Je voulais remercier les éditions Michel Lafon et le site Livraddict de m'avoir fait confiance pour la lecture et la chronique de ce livre. En effet, j'ai eu la chance de lire ce livre grâce à un partenariat avec Michel Lafon.

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


17/06/2018
0 Poster un commentaire

Les éveilleurs, tome 1: Salicande

Au tout début:

"Les aventures n'arrivent jamais aux filles, pensait Claris avec rage. Jamais! se répéta-t-elle en évitant de justesse la pointe mouchetée de l'arme, qui lui frôla l'épaule. Son adversaire ne lui faisait pas de cadeau. Bien sûr, les garçons sont plus forts. C'était la réalité, c'était indéniable, c'était énervant."


De quoi ça parle:

Claris a 12 ans et vit avec son père, Eben, et son frère jumeau, Jad, dans une vallée reculée et protégée par des montagnes d’accès difficile. Malgré la disparition précoce de leur mère et la mélancolie de leur père, malgré le handicap de son jumeau, Claris est une jeune fille enjouée, téméraire, qui rêve d’aventures. Des aventures comme celles qu’elle lit dans les livres de la tour interdite où s’est réfugié son père depuis la disparition de sa femme, des aventures comme celle que lui lisait sa mère, des aventures comme celles que son jumeau, handicapé, ne peut pas vivre. Mais Claris est persuadée que les aventures n’arrivent jamais aux filles. L’avenir va lui montrer qu’elle ne peut pas se tromper davantage...

Ce que j'en ai pensé:

J'ai été surprise au début, je pensais me retrouver dans un livre avec une trame beaucoup plus commune. Mais j'ai été agréablement surprise. Nous découvrons la ville de Salicande et son histoire en même temps que les jumeaux. Et surtout on découvre les temps d'avant en même temps que les jumeaux et leurs amis.

La première chose qui m'a vraiment plu, c'est que contrairement aux autres dystopies que j'ai pu lire, il y a des gens qui ont connu le monde avant la catastrophe. Du coup les gens peuvent parler de ce qui a disparu, raconté la vie d'avant. Cela m'a beaucoup plu car on retrouve des choses connues dans notre civilisation.

 

Il est vrai qu'il n'y a pas beaucoup d'action dans ce livre. Mais nous suivons l'apprentissage des jumeaux et nous apprenons en même temps qu'eux. Cela nous permet de bien mettre en place l'univers et les personnages. Le décor est bien planté et tout est vraiment bien expliqué.

 

J'ai beaucoup aimé les personnages aussi. Les jumeaux sont très attachants et tous les personnages qui sont autour d'eux sont vraiment géniaux aussi. Pas de méchants ou de gentils, non, juste des gens normaux. Même le Duc, qui au début me semblait inaccessible et un peu froid, est un père aimant qui s'inquiète juste pour ses enfants.

 

En lisant ce livre, j'ai eu envie de découvrir la méditation et la contemplation. Je me mettrais bien au yoga ou à l'unir dansant. Enfin, contempler les étoiles avec les jumeaux était relaxant même pour moi.

 

La fin a juste été "Waou", j'ai vraiment adoré. Même si j'ai trouvé que l'action arrivait beaucoup trop tard et que cette fin allait trop vite du coup. Mais c'était "Waou" et je suis obligée de lire la suite pour comprendre ce qui s'est réellement passé.

 

En conclusion, un très bon premier tome qui annonce une bonne saga.

 

À lire si... vous aimez les histoires de natures, de découvertes, ...

 

À ne pas lire si... vous n'aimez pas les histoires sans vraiment beaucoup d'action

 

Page 99:

"Les jumeaux n'avaient jamais vu autant de monde. Eblouis par les couleurs, étourdis par les brutis et les gens, ils ouvraient des yeux émerveillés.
Claris admirait les robes chatoyantes des femmes de Morteterre et leurs longues chevelures tressées de fils de couleur qu'elles ne coupaient jamais. Jad lorgnait, bouche bée, les hommes de Vieil-Ambre au visage tatoué sur la face gauche et aux capes écarlates, un faucon ou un épervier sur l'épaule. On disait qu'ils parlaient à leurs rapaces et que ceux-ci leur répondaient."

Ma note:



 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


26/11/2017
6 Poster un commentaire

Le pays des contes, tome 1: Le sortilège perdu

Au tout début:

"Le donjon était un lieu misérable. La lumière y était faible et vacillante, provenant uniquement des quelques torches accrochées aux murs de pierre. L'eau fétide des douves qui encerclaient le palais au-dessus s'infiltrait lentement. L'endroit grouillait de rats, à l'affût de la moindre miette. Une reine n'avait rien à faire là."


De quoi ça parle:

Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout.Et pour cause !Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

Ce que j'en ai pensé:

Alors comment dire ce que j'ai ressenti en lisant ce livre?

J'ai un peu de mal à le dire. Je pense que j'ai bien aimé ma lecture même si j'ai trouvé cette lecture très jeunesse. je ne m'attendais pas trop à ce côté très jeunesse.

 

Au niveau de l'histoire, j'ai trouvé le départ très sympathique. J'ai aimé découvrir les jumeaux et leurs problèmes d'enfants ayant perdu un parent. J'ai aussi trouvé que l'apparition du pays des contes est très bien amenée. Le problème du livre c'est que j'ai trouvé que la résolution de la quête est vraiment très facile, j'ai l'impression que les choses arrivent beaucoup trop facilement. C'est vraiment dommage que le voyage des enfants n'est pas plus exploité.

 

Au niveau des personnages, j'ai beaucoup aimé rencontrer les personnages des contes. Ce que j'ai aimé c'est que les personnages ont des personnalités très différentes. Le petit chaperon rouge est quelqu'un de très capricieux par exemple mais je l'ai apprécié pour cette personnalité détestable. J'ai trouvé que la fin était assez surprenante et j'ai aimé me faire surprendre par ce côté personnage.

 

Je pense continuer la saga même si je n'ai pas vraiment adoré cette lecture. Ca a été une lecture plutôt divertissante, j'ai passé un bon moment.

 

À lire si... vous aimez les contes de fées, la méchante reine et les princesses

 

À ne pas lire si... vous n'aimez pas les livres trop jeunesse


Page 99:

"Conner poussa un petit cri perçant qui dura plus longtemps que nécessaire.
- Je vous en supplie! Ne nous mangez pas! implora-t-il en se jetant par terre et en se recroquevillant.

L'homme grenouille le regarda en fronçant des sourcils.

- Jeune homme, je n'ai aucune intention de vous dévorer, dit-il. Est-il toujours comme ça? demanda-t-il en se tournant vers Alex."

Ma note:

 

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


18/11/2017
8 Poster un commentaire

La sorcière rouge, tome 1: Primum

Au tout début:

"- Un double de ce que vous avez de plus fort. Et sans glace! J'ai eu une journée pourrie.
Je levai les yeux au ciel puis sans me retourner me saisis de la bouteille de Jacks Daniels posée non loin de moi. Je devais entendre cette phrase au moins vingt fois par jour. Celle-là et aussi "eh ben, poupée, qu'est-ce qu'une jolie fille comme toi fait dans ce trou à rat?". J'attrapai un verre, versai une bonne rasade de whisky puis pivotai sur moi-même pour faire face à mon client."

 


De quoi ça parle:

Mais pourquoi moi ? J’étais bien dans ma petite vie d’étudiante. J’avais un job plutôt sympa et carrément trop payé pour ce que je faisais, une meilleure amie un peu frappadingue, mais que j’adorais, des parents aimants et présents, et il a fallu qu’il entre dans ma vie. Oui… Lui… ! Il est arrivé avec ses gros sabots et il a mis un énorme coup de pied dans mes certitudes, faisant voler ma vie en éclat ! Me voilà donc, à vingt-deux ans, à devoir sauver ma peau dans un monde totalement irréel. Des vampires, des sorcières, et puis quoi, encore ?! Des loups-garous, pourquoi pas, soyons fous ? Ah… ben oui ! Et franchement il est tellement sérieux… aucun humour ! Non, je vous jure… On est mal barrés !

Ce que j'en ai pensé:

Bon je vais tenter de faire une chronique sur ce livre que j'ai lu en octobre. Ça remonte à quelques mois du coup j'ai un peu peur de pas me souvenir de tout mais je vais essayer quand même.

L'histoire des sorcières et des vampires m'a beaucoup plu. J'ai aimé découvrir ce monde en même temps qu'Erika. J'ai aimé découvrir ce qu'elle pouvait faire, ce qu'elle avait comme pouvoir.

J'ai aussi aimé le lien qui lie Erika et Stan.

 

Mais il y a quand même un petit bémol. En effet, j'ai trouvé que la relation entre Erika et Stan était un peu trop présente. On en parle trop. Et j'ai trouvé cela un peu lourd à un moment.

 

Au niveau des personnages, j'ai aimé Isabel la copine un peu dingue et j'ai aussi aimé la grand-mère qui adore ses petites-filles et qui fait tout pour les aider.

Par contre, j'ai trouvé Erika un peu trop "râleuse". J'ai trouvé qu'elle se lamentait trop sur ses petits problèmes alors qu'elle en a des plus graves à régler.

 

En conclusion, un livre qui m'a fait passer un bon moment, un très bon moment même mais qui a quand même quelques petits bémols qui font que ce n'est pas un coup de coeur.

 

À lire si... vous aimez les sorcières, les vampires, les loup-garous.


À ne pas lire si... les héros de l'histoire qui se lamentent en permanence vous énerve.


Page 99:

"- Je suis désolé Erika, je n'ai pas eu le choix. C'était soit mon sang, soit la mort."

 

Ma note:




Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


21/02/2017
4 Poster un commentaire

Les sorcières de Salers, tome 1: Le renard à neuf queues

Au tout début:

"Une lame étincelante transperça la pénombre du sous-bois; Un cri aigu retentit.

-Aïe! Là tu y vas trop fort sorcière! se plaignit une petite silhouette.

- Dépêche-toi de parler, répondit une voix féminine remplie d'autorité en sortant de l'obscurité, et je te laisse t'en tirer sans trop de bobos, vilain avorton, poltron que tu es."

 

De quoi ça parle:

Sorah, Miriel et Hénora, sont des soeurs un peu particulières. Sauvées du bûcher par leur oncle Jin, un génie, elles ont voyagé dans le temps jusqu'au XXIème siècle. Depuis lors, elles occupent leur temps à résoudre des affaires mystérieuses mais elle vont découvrir que leur fuite a bouleversé l'équilibre du monde magique. Contactées par Ryunin, un prince dragon, elles vont devoir l'aider à sauver son épouse, emprisonnée dans un livre de contes japonais.

Ce que j'en ai pensé:

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre écrit comme un jeu d'aventure.

 

Ce qui est particulier dans ce livre et le fait qu'il se déroule dans la mythologie japonaise. Au départ, j'avais un peu de mal avec tous les noms des créatures japonaises mais un lexique à la fin du roman, aide beaucoup à la compréhension.

 

Nous suivons donc Miriel et Hénora dans un livre de conte japonais pour retrouver l'épouse du prince dragon. Durant leur périple, elles vont rencontrer toutes sortes de créatures envoyées avant elle dans le livre. Et cette petite équipe va devoir survivre à diverses aventures pour réussir à sortir du livre. Est-ce qu'ils y parviendront? Rien n'est plus sur, vu les différents "monstres" qu'ils vont y rencontrer.

 

Au niveau des personnages, j'ai beaucoup aimé les 3 soeurs mais aussi le génie Jin. Mais j'ai trouvé que tout le monde était assez sympa même s'ils se méfiaient tous les uns des autres.

 

Cette histoire est vraiment bien écrite, je n'ai pas su lâcher se livre avant d'avoir fini de le lire. Le seul bémol de ce livre c'est qu'il est vraiment court du coup les évènements vont très vite et il y a peu de description.

 

En conclusion, si vous aimez les jeux de rôles avec des quêtes à accomplir, vous devriez beaucoup aimer ce livre de fantasy.

Page 99:

"Hénora soupira discrètement.
- Tout le monde voit ce que c'est qu'une chimère? continua la jeune femme, toujours en chuchotant.

Ses deux acolytes acquiescèrent;

- Alors pour simplifier je dirais que le Nue japonais est très probablement un proche cousin de la chimère occidentale."

 

Ma note:




Pourquoi j'ai lu ce livre:

j'ai lu ce livre dans le cadre de mon partenariat avec


Et je voudrais remercier cette maison d'édition de me faire confiance et de m'avoir envoyé ce livre qui m'a beaucoup plu.

N'hésitez pas à cliquer sur la couverture pour pouvoir découvrir le livre vous-même.

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


12/03/2016
2 Poster un commentaire

De l'autre côté de l'Eau

Au tout début:

"Ploc!

La paupière se ferma, puis s'ouvrit de nouveau. L'oeil apparut et pivota dans son orbite pour suivre les tracés tortueux que la goutte d'eau avait créés après son impact sur la vitre.

Ploc!

D'autres gouttes fusèrent et d'innombrables petites rigoles se tracèrent sur la plaine verticale de verre. De l'extérieur, l'oeil semblait pleurer.

- Enor!

L'oeil se détourna de la fenêtre.

- Je vous ai posé une question."

 



De quoi ça parle:

Dans une ville merveilleuse, aux habitations faites d'arbres gigantesques et protégée par cinq grand Sages, Enor mène une vie insouciante avec ses parents. L'arrivée de Shadrack, un garçon énigmatique qui semble détenir de nombreux secrets, va bouleverser toutes ses certitudes.

"Pour quitter ce monde, tu dois traverser l'eau"

 

Mais, qu'y a-t-il de si mystérieux de l'autre côté de l'eau?

 

Ce que j'en ai pensé:

Tout d'abord, je voudrais remercier les éditions Plume Blanche pour m'avoir envoyé ce bouquin en service presse pour pouvoir le lire en avant-première.

En effet, ce livre sort aujourd'hui et je vous conseille de vous jeter dessus.

 

J'ai beaucoup aimé découvrir le monde d'Enor même si j'ai trouvé que la description des lieux (les maisons dans les arbres, ...) étaient un peu rapide. J'aurais aimé découvrir plus en profondeur Préservée.

Mais la lecture de l'histoire est tellement fluide que j'ai lu sans m'arrêter et sans aucun ennuie. J'ai vraiment aimé cette histoire, découvrir nos 5 amis et leurs caractéristiques à chacun. Au départ, je trouvais que Dihamm était quelqu'un de trop prétentieux qui me tapait sur le système mais au fils de l'histoire j'ai vraiment apprécié ce personnage. Et puis j'ai vraiment adoré Oniris, j'ai aimé sa différence et puis j'ai apprécié sa personnalité.

 

Au niveau de l'histoire même si j'ai trouvé que certains moments étaient un peu rapide, j'ai vraiment aimé cette aventure, ce road-trip qui amène nos amis à se découvrir.

 

Et puis la fin m'a semblé un peu trop rapide quand même malheureusement. J'aurais aimé en savoir un peu plus. Mais j'ai quand même beaucoup apprécié ce one-shot et j'espère un jour retrouvé la plume de cet auteur.

 

N'hésitez pas à lire ce livre et à le laissez lire à vos enfants.

 

Page 99:

"Trodin posa son tricot, se leva, arpenta la pièce comme en proie à une grande réflexion, puis s'arrêta. Son regard perdu laissait deviner que, désormais, il ne voyait rien d'autre que des images sorties d'un passé lointain."

Ma note:




Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


08/03/2016
2 Poster un commentaire

James Potter, tome 1: le retour des anciens

Au tout début:

"A l'abri du mur d'angle, Mr Gris jeta un coup d'oeil vers l'autre côté du couloir qui s'étendait vers une obscurité infinie, à peine troublée par la lueur argentée des globes flottant dans l'air. Mr Gris avait entendu dire que ces globes étaient des Feu-Follet, encastrés dans le verre par un sortilège de boucle temporelle, ce qui les rendaient inextinguibles. Lui-même n'avait jamais entendu parler de Feu-Follet - et encore moins du sortilège de boucle temporelle - mais il faut dire qu'il ne s'était encore jamais trouvé dans un endroit pareil, dans le Département des Mystères du Ministère de la Magie. Il eut un frisson."


De quoi ça parle:

Comment se sent-on lorsqu'on est le fils du sorcier le plus célèbre de tous les temps ?

James Potter pense le savoir, mais alors qu'il commence sa propre aventure à Poudlard, il découvre à quel point il est difficile de vivre avec la légende du grand Harry Potter. Comme si ce n'était pas suffisamment compliqué de rencontrer une délégation d'une école de sorciers américaine ou de comprendre pourquoi les Serpentards sont si polis, James et ses nouveaux amis, Ralph et Zane, découvrent un plan secret qui pourrait provoquer une guerre entre le monde des Moldus et des Sorciers.

Avec l'aide de Ted Lupin et de sa malicieuse bande d'amis, les Gremlins, James devra tout faire pour stopper une guerre qui pourrait changer le monde pour toujours. Son seul espoir sera de comprendre la différence entre être un héros et être le fils d'un héros.

Ce que j'en ai pensé:

Je ne vais pas vous mentir, au départ, j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'univers de James Potter. J'essayais de retrouver l'ambiance que je connaissais de Poudlard, de Harry Potter mais ce n'était pas possible.

Pourtant l'histoire de James me plaisait bien. Ce jeune sorcier qui n'arrête pas de douter de lui, qui ne se trouve pas assez bien, au niveau de son père. J'ai trouvé ce gamin très touchant. il veut faire tout très bien, parce qu'il pense qu'il doit faire aussi bien qu'Harry.

 

Mais après, je me suis dit qu'il fallait que j'oublie Harry et que je me concentre sur James et la je suis entrée dans l'histoire et j'ai vraiment beaucoup aimé.

 

On redécouvre Poudlard à travers les yeux de ses jeunes sorciers. J'ai aimé retrouver certains personnages comme Neville qui est devenu professeur. Ou Hagrid qui est toujours là avec Graup.

 

Mais j'ai aussi aimé découvrir les nouveaux. Au début, j'avais un peu de mal avec Zane, je l'ai trouvé un peu trop arrogant mais en fait il est arrogant mais gentil, il est prêt à se mettre en danger pour ses amis.

Comme je le disais au début, James n'a pas du tout confiance en lui. Il a l'impression que tout le monde attend de lui qu'il sauve le monde comme son père. Ce qui fait qu'il prend parfois de mauvaises décisions.

 

Au point de vue de l'histoire, j'ai trouvé que certaines choses étaient un peu tiré par les cheveux. Comme l'histoire du journaliste, j'ai trouvé ça un peu étrange. Mais sinon, tout se tient bien. Et James et ses amis s'en sortent bien avec l'aventure.

 

Je lirai surement la suite très très vite. Parce que j'ai vraiment accroché à cette histoire.

 

Page 99:

"- Mr Potter, il me paraît difficile d'admettre que vous, en particulier, ne soyez pas au courant des consignes qui interdissent aux élèves de déambuler la nuit dans les couloirs du château.
- Non, répondit aussitôt James. Euh... Oui. Je connais les consignes. Mais le fantômes...

Une fois de plus, Mrs McGonagall l'interrompit en levant la main.

- Oui, je sais, je sais... Le fantôme. (L'expression de la directrice exprimait pleinement son incrédulité à ce sujet.) Voyez-vous, Mr Potter, ce n'est pas une excuse. Même si un fantôme apparaît dans le dortoir d'un élève, cela n'autorise en aucun cas ledit élève à ne pas tenir compte du règlement - sous le prétexte fallacieux que celui-ci représente une gêne temporaire."

 

Ma note:



Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


23/02/2016
6 Poster un commentaire

Les outrepasseurs, tome 2: La reine des neiges

Au tout début:

"Le Chasseur pleurait. De chaudes larmes dévalaient ses joues, au même rythme que le sang qui s'écoulait de chacune de ses blessures. La lame de Niels ne l'avait pas épargné . Tailladant les chairs, elle avait creusé de profonds sillons écarlates dans la peau pâle du fé. Les paysans avaient déferlé sur le petit groupe emmené par la Tisseuse telle une vague vengeresse, emplie de rage et de colère. Le Chasseur était demeuré aussi stupide qu'une bête prise au piège, incapable de comprendre comment ces hommes avaient retrouvé leur trace. De quelle manière étaient-ils entrés dans les souterrains?"


 

De quoi ça parle:

Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu’ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire…

 

Ce que j'en ai pensé:

En commençant ma lecture, j'avais un peu peur de ne pas aimer. En effet, j'avais beaucoup aimé, dans le tome 1, la partie ce déroulant au Moyen-âge. Je m'étais assez attaché aux personnages de cette époque, beaucoup plus qu'à la jeune génération.

Du coup, j'avais un peu peur d'avoir un manque. Mais pas du tout, dans ce tome, j'ai pu plus découvrir Peter et surtout j'ai pu m'attacher à lui.

C'est un personnage qui m'a beaucoup plu. En effet, il ne veut pas suivre les outrepasseurs comme un petit agneau. Et pour cela, il résiste au lien qui le lie à ce groupe.

Ce qui fait qu'il ne passe pas pour un ado attardé mais pour quelqu'un qui essaye de penser par lui-même.

 

Pour ce qui est des autres personnages, je n'ai pas pu apprécier les autres outrepasseurs qui sont soit trop soumis, soit trop psychopathe à mon goût.

 

L'action est omnis présente et je ne me suis jamais ennuyée avec ce livre. J'ai beaucoup aimé le fait que les chapitres ne soient pas toujours basés sur le même personnage. On suit les différents personnages en alternance et cela donne du rythme à l'histoire car on veut continuer pour savoir ce qui va arriver.

 

Un autre point fort de ce livre est la couverture. Elle est magnifique. Déjà celle du tome 1 était très jolie.

 

En conclusion, je vous conseille vivement de lire cette saga. Vous ne serez pas déçu.

 

Page99:

"Parce qu'au fond de toi-même, tu ne lui fais pas condiance, lui souffla une petit voix. Tu crains qu'elle ne te dénonce à Noble si tu lui déclares que tu n'as jamais voulu appartenir aux Outrepasseurs. N'est-ce pas vrai?

Peter baissa la tête. Il ne pouvait pas le nier. Au fond, il aurait dû le lui avouer. Noble se serait vengé uniquement sur lui et aurait sans doute laissé Hermeline ainsi que Shirley tranquille. Elles auraient pu jouer les parfaites Maîtresses de Maison. L'oublier. Alors que, dans les circonstances actuelles, le Balafré ferait peser son courroux sur lui mais aussi sur ses proches. Il regarda l'horloge. Le banquet avait commencé depuis deix minutes. Il demeura hésitant face à la décision à prendre. Que faire, à présent?"

 

Pourquoi j'ai lu ce livre:

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge un mois - une consigne. La consigne du mois de décembre était La neige couvrira la couverture de ton roman. Je pense que j'ai réussi le challenge.

 

Ma note:

 

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


23/12/2015
2 Poster un commentaire

Samien en route vers l'Outremonde

Dans ce monde-là, huit lunes scintillent la nuit à tour de rôle.
Samien, petit paysan des Kraspills est maltraité par son maître, il fuit. Sous son bonnet rouge, niche Yonka l’araignée, ils communiquent par télépathie. Autoritaire, elle a de grandes ambitions pour Samien, tout d’abord partir vers Iskhion, capitale du monde du Sarancol, lieu de résidence du Sarchonte. Là, ils feront fortune et ensuite ils fileront vers l’Outremonde, au-delà des huit lunes. La route est longue, semée d’embûches, de traquenards, de brigands et de cohortes de pèlerins qui se dirigent pour célébrer le Walche.
Mais aussi d’animaux étranges : prapators, chenilles géantes… Kidnappé, asservi, en fuite, emprisonné, évadé, mousse sur des bateaux intersidéraux, Samien court d’aventure en aventure. Il découvre bien des mondes, les trafics humains, la traite des femmes indigos le révolte, et aussi bien sûr il découvre l’amour, l’amitié, la trahison...

 

J'ai reçu ce livre dans la box de Pandore de Juillet 2014. Et comme souvent ce livre ne m'aurait pas attiré si j'avais dû l'acheter moi-même.

 

Mais j'aurais eu tort car j'ai vraiment apprécié cette lecture.

J'ai vraiment apprécié suivre Samien dans son voyage initiatique vers l'Outremonde et vers l'amour. J'ai aimé découvrir avec lui ce monde inconnu rempli de brigands, de cornacs, de pèlerins à la gloire de grands sportifs, de flibustiers, ...

 

Au niveau des personnages, j'ai aimé Samien qui est un peu trop naïf mais tellement mignon. J'ai aussi aimé Yonka même si je l'ai trouvée très prétentieuse par moments.

 

En conclusion, un très bon livre jeunesse (très jeunesse) qui parle de tolérance, d'initiation, de découverte de la vie.

 

"-Lesquels d'entre vous savent lire?

Trois ou quatre hommes sortirent de la petite foule.

- A voix haute, je vous prie! Que tous en profitent!

-"Moi, Hénon Zenoch, cultivateur, commença le lecteur, je certifie que l'élixir de Kolta m'a guéri des rhumatismes qui me faisaient souffrir et qu'il a permis à ma femme qui, jusque-là, était stérile, de connaitre les joies de la maternité..."

 

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


29/03/2015
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser